Empreintes éphémères

mARTach: Une oeuvre surréaliste

J'ai découvert le surréalisme en classe de Terminale, en cours de philo. Notre professeur nous faisait alors travailler sur Freud et la psychanalyse. Démarche audacieuse à cette époque dans un lycée de "Jeunes filles"!!
Cela m'a passionnée, comme tout ce qui venait de cette prof me passionnait.
Mais il faut que je sois franche, je n'ai jamais vraiment été touchée par la peinture surréaliste à l'exception de quelques toiles de Dali ou Magritte. Aujourd'hui je trouve qu'on a dévalorisé l'oeuvre de Magritte en la convoquant pour toute occasion.
A Barcelone, j'ai beaucoup aimé la fondation Joan Miro mais plus intellectuellement que de façon sensible. Par contre je garde un souvenir ébloui de la Fondation Maeght à Saint-Paul de Vence, c'est là que j'ai découvert les sculpures extraordinaires de Giacometti. Mais le musée n'abrite pas que des oeuvres surréalistes.


maeght.jpg, mars 2022

Aussi ce n'est pas une peinture que j'ai choisie pour illustrer le thème du jour mais une oeuvre très connue du photographe surréaliste Man Ray qui appartient à mon Panthéon personnel des photographes! Cette photo m'émeut énormément.


man_ray.jpg, mars 2022

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet