Mot-clé - émotion

Fil des billets - Fil des commentaires

5 août 2022

Abyss...


Clichés pris à Monaco au musée océanographique, le 18 avril 2022.

abyss_1.jpg, août 2022

abyss_0.jpg, août 2022

abyss_2.jpg, août 2022

abyss_4.jpg, août 2022

abyss_3.jpg, août 2022


Comment peut-on se montrer aussi irresponsable face aux menaces qui pèsent sur notre monde?

4 août 2022

"Passeurs de lumière"


Cliché pris le 15 juin à Reims
"Le verre est fait de la silice expulsée par les étoiles, le plomb a été forgé dans les creusets stellaires.
Le verre, le plomb et la lumière forment une alchimie venue du ciel." (Centre du vitrail, Chartres)

vitrail_0.jpg, août 2022

La rose centrale de Reims
vitrail_1.jpg, août 2022

Les vitraux de Marc Chagall à Reims.

1 août 2022

Sur les traces du "poète aux semelles de vent", fragments #2

rimbaud_1.jpg, juil. 2022

rimbaud_2.jpg, juil. 2022


Clichés pris à Charleville-Mézières le 16 juin 2022
Le musée dédié à Rimbaud est installé dans l'ancien moulin qui passe près de la Meuse, juste en face de la maison où Rimbaud habita.
Une scénographie extrêmement intelligente, la présentation des rares objets qui témoignent un peu de la vie qui fut celle de Rimbaud après son départ pour l'Ethiopie.
Une visite chargée d'émotions.

rimbaud_4.jpg, juil. 2022

18 juil. 2022

Où souffle l'esprit

Cathédrale de Reims, le 15 juin 2022

cathedrale_2.jpg, juil. 2022


17 juil. 2022

Le sourire de l'ange

Cliché pris à Reims le 15 juin 2022

ange_0.jpg, juil. 2022

26 mars 2022

mARTch: Un dessin d'enfant

C'est un dessin fait par ma petite fille Eva, elle avait entre 6 et 7 ans.
Je l'ai accroché dans la chambre des enfants. Il m'émerveille toujours autant!

dessin_eva.jpg, mars 2022


23 mars 2022

dernier jour

cuisine_lumiere.jpg, mars 2022

Je quitte demain matin ma maison-lumière pour rentrer dans mon pays forézien. Les vacances ont été trop courtes!

vague.jpg, mars 2022

19 mars 2022

mARTch: Un morceau de musique des 80's



Ni hésitation, ni explications...C'est comme ça...
 


 

15 mars 2022

#mARTch: Votre film d'animation préféré

J'ai découvert le manga grâce au cinéma il y a quelques années.

"Le mot «manga» 漫画 ou まんが est constitué de 2 kanji ou chacun a un sens particulier :
Le premier kanji «man» 漫 signifie distraction, légèreté, pureté...
Le second, «ga» 画 ou が en hiragana, désigne la peinture, l’illustration, le dessin..
La combinaison de ces 2 kanjis pourraient se traduire par «dessins au trait nerveux» ou «esquisses fantaisiste» ou bien par exemple "illustration distractive".

Et pourtant, il s'agit d'un art véritablement abouti et qui ne révèle toutes ses subtilités qu'au fil des visionnages, me semble-t-il!
Le premier manga que j'ai vu au cinéma est "Les Enfants Loups"
Les_Enfants_loups_Ame_Yuki.jpg, mars 2022

J'ai ensuite vu, entre autres "Le Voyage de Chihiro", "Le Vent se lève" avec toujours la même admiration, pour la poésie des images, les chemins empruntés pour "dire les choses"

le_vent_se_leve.jpg, mars 2022

Mais, pour moi, le meilleur reste le film de Isao Takahata, réalisé en 1988, "Le Tombeau des Lucioles", que j'ai vu et revu avec mes petits enfants.

lucioles_0.jpg, mars 2022

lucioles_1.jpg, mars 2022


13 mars 2022

#mARTch : Un morceau de musique des 70’s



C'est difficile! Je n'arrive pas à choisir...
Les années 70, je les associe essentiellement à une musique engagée, fédérée autour de la dénonciation du racisme, de la guerre du Viet-Nam, du conflit irlandais, de la dictature chilienne. Les titres auxquels j'ai pensé spontanément ont en fait été écrits juste avant 1970 (Paco Ibanez avec "Andaluces de Jaén" ou "La poésie est une arme chargée de futur", "Me Queda la palabra"...) ou au début des années 80 (U2 et "Bloody Sunday"). Alors, pour rester dans la décennie 70, il y a bien sûr Bob Dylan - mais là encore quel titre choisir? - ou John Lennon...
Mais, l'incontournable reste pour moi Léonard Cohen! J'ai retenu "Bird on the wire" qui m'émeut profondément.

 



 

 

12 mars 2022

#mARTch :"Un mythe / personnage mythologique peint ou sculpté"


Ni peint, ni sculpté...c'est un Prométhée dessiné auquel je pense.
J'étais gamine, une douzaine d'années sans doute, on m'avait offert l'encyclopédie Tout Connaître, parue en 1955, une publication italienne où toutes les illustrations étaient des lithographies. Il devait y avoir, il me semble sept volumes qui recélaient pour moi des trésors de connaissances, jetées pêle-mêle au fil des pages et que les dessins rendaient plus fascinantes que ne l'auraient fait des photographies car ils laissaient libre cours à l'imagination.

toutconnaitre.jpg, mars 2022

J'ai ainsi gardé en mémoire le destin de Prométhée, puni pour avoir dérobé le feu, enchainé au rocher par Vulcain et attaqué par un aigle qui lui dévorait le foie.

Je revenais régulièrement sur cette page qui provoquait un mystérieux frisson:

promethee.jpg, mars 2022

Rattrapage



Je n'ai pas pu jouer avec Garf hier pour cause de trajet Forez-Yeu.
Je me rattrape aujourd'hui,
Vous avez dit "un film en noir et blanc", alors là, aucune hésitation:

nuit_chasseur.jpg, mars 2022

Vieillir, pas vieillir, qu'est ce que cela veut dire pour certains films? Comme si on se demandait si La Joconde avait vieilli!
Pour moi, ce film est une oeuvre rare, tant par la magie des images que par la musique, la composition et la direction d'acteurs.

 



 

 

9 mars 2022

#mARTch : La meilleure pièce de théâtre que vous ayez vue (en vrai)


"Juste la fin du Monde" de Jean Luc Lagarce a été mise en scène pour la toute première fois par Joël Jouanneau.
J'ai assisté à l'une des premières représentations au Théâtre Les Ateliers à Lyon, en janvier 2001.
Bien plus tard, après beaucoup d'hésitations, car cette mise en scène était inoubliable, j'ai vu le film de Xavier Dolan. Je l'ai trouvé fidèle à l'esprit de l'auteur et empreint de la même intensité que la mise en scène de Jouanneau. Je l'ai revu - pour Gaspard Ulliel - en janvier dernier.



lagarce.jpg, mars 2022

8 mars 2022

#mARTch : Un morceau de musique des 60’s

Parce que...Brel, bien sûr!

 

Parce que...l'île, bien sûr!

 



J'y serai enfin, vendredi soir, sur mon île...

 

 

 

7 mars 2022

#mARTch : Un tableau dans lequel on aimerait plonger



L'esprit est morose par les temps que nous vivons. Plonger dans une toile pour s'évader du présent, cela me dirait bien.
Lorsque je suis allée la dernière fois chez ma cousine de Vallauris, elle m'a emmenée visiter le musée Bonnard au Cannet.
Je me noierais bien dans ces lumineux et sereins paysages du Cannet que Bonnard peints.
J'ai hésité entre deux toiles, alors je les mets toutes les deux, l'une plus luxuriante, l'autre plus douce...


bonnard.jpg, mars 2022


bonnard_1.jpg, mars 2022

- page 1 de 2