Tout a une fin...






bécasseaux sanderling au Trou d'Enfer


L'île est désormais un souvenir!
Dur, dur le retour, mais je devrais repartir mi-septembre!
Point de chevaux dans le pré, la nature s'alanguit dans sa torpeur estivale.
Depuis longtemps je n'avais pas retrouvé un environnement aussi vert, une végétation si luxuriante! Me voilà à l'affût des couleurs et des sons offerts par la plaine forézienne.
La vie est paisible ici...

Commentaires

1. Le 07/30/2021, 06:09 par mirovinben

Pour avoir encore passé la tondeuse hier, j'ai trouvé que l'herbe était celle d'un mois d'avril. Grasse, humide, même si séchée (en apparence) par le vent et le soleil. Au point de bourrer dans les deux tondeuses utilisées.

2. Le 08/02/2021, 21:56 par Cunégonde

J'aime pô les fins. C'est nul.